Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 00:04

 

 

 

Je vous ai déjà parlé du Livre des Ombres dans ma rubrique Les outils magiques en tant tant qu’instrument magique mais hier soir je me suis rendue compte que je ne vous avais jamais parlé du grand classique de Gardner. Si vous êtes intéressé par ce livre, il est très facile de le trouver sur internet ou bien tout simplement dans certaines boutiques spécialisées.

Pour sa petite histoire, notre fondateur a rédigé son propre livre accompagné de Doreen Valiente (qui a écrit Le Credo wiccan, la Rune des sorcières et la Charge de la Déesse) en imitant un style ancien incluant même des conseils pour les sorcières jugées et torturées. Gardner prétendait qu'il n'était pas loisible aux sorcières d'écrire quoi que ce soit jusqu'à une époque récente, pour éviter d'être incriminées. Quand les Livres des Ombres furent permis, les rituels et les charmes devaient être écrits de manière contournée pour empêcher les non-initiés d'en faire usage.

Voici un petit extrait :

" LIBER VMBRARVM 




 

Garde un Liure escrit de ta plume.
Laisse tes freres & soeurs copier ce qu'ils ueulent;
mais iamais ne te separe du Liure, & iamais ne conserue les escrits des aultres,
car si leur escriture estoit reconnue,
ils pourroient estre emmenés & torturés.
A cette cause,
chacun conseruera ses escrits
& les detruira en cas de danger.
Apprend par coeur tout ce que tu peux,
& recris le Liure une fois le danger passé.

Lorsque quelqu'un meurt en laissant son Liure,
tu le détruiras.
S'il estait trouué,
le Liure serait une preuue suffisante contre lui,
& sachant
« qu'il n'est poinct de sorcier isolé »,
ce serait peril pour ses amis.
Ainsi,
detruis tout ce qui est superflu.

Si l'on trouue ton Liure sur toi,
icelle preuue ne suffeist que pour toi seul,
& tu pourrois estre torturé.
Gardes-toi de toute pensée sur le culte;
pretend que tu as eu quelque cauchemar,
qu'un démon t'as forcé à escrire cela sans que tu ne t'en rendes compte.
Pense en toi-mesme:
« ie ne says rien & rien ne me souuiens.
I'ai tout oublié. »
Tache de t'en conuaincre. Si les supplices sont insupportables,
dicts:
« ie confesserai,
car ie ne puis endurer ces tourments.
Que uoulez-uous que ie dise?
Dictes & i'admettrai ».
S'ils tentent de te faire auouer des chimeres,
tel que uoler dans les airs,
conuerser auecques le Diable,
sacrifier des enfants
& manger de la chair humaine,
tu seras liberé des tourments en disant:
« i'ay eu quelque cauchemar,
ie n'estois pas moi-mesme,
i'estois fol. » Tous les magistrats ne sont pas méchants.
Auecques des circonstances attenuantes,
ils pourroient se montrer misericordieux.

Si tu nous as denoncé,
retractes-toi;
dicts que tu as bafouillé soubz la torture,
que tu ignorois ce que tu faisois ou disois.
Si tu es condamné,
ne crains pas.
La Fraternité est puissante.
Ils pourraient t'aider à t'echapper si tu restes inebranlable.
SI TV NOVS TRAHIS,
IL N'Y A AVCVN ESPOIR EN CETTE VIE OV DANS LA PROCHAINE.

Si tu restes inebranlable iusqu'au bucher,
il est certain que des drogues t'aideront.
Elles paruiendront iusqu'à toi & t'engourdiront.
Et si tu trepasses,
qu'est-ce qui t'attends au-dela? L'extase de la Déesse.
Il en ua de mesme pour les outils de trauail;
qu'ils soyent des obiets courants que n'importe qui peut auoir chez soy.
Que les pentacles soyent de cire,
afin qu'ils fondent ou cassent aisément.
N'ays point d'epée,
à moins que ton rang ne t'y autorise,
& ne graue de noms ou de marques sur quoy que ce soit.
Inscris les noms
& les marques à l'encre puis effaces-les sitost que les outils sont consacrés.

Ne iamais se uanter,
ne iamais menacer,
ne iamais souhaiter du mal à qui que ce soyt.
Lorsque l'on iacasse à propos de l'Art,
dicts: « ne me parles pas d'une telle chose,
cela m'effraye.
C'est malchance que d'en parler ".

Source : http://gb.gardner.tripod.com/


Pour une personne non-initié à la tradition Gardnerienne, ce livre peut paraître énygmatique. Il est vrai, que Gardner n’a jamais tout spécifié dans son recueil. Bien que les oraisons et prières soient écrites il n’y a malheureusement aucune description des gestes et des outils magiques qui accompagnent les rituels. Pour les personnes qui veulent en savoir plus, le livre devra être complété par une transmission orale ou bien par d’autres livres comme ceux de Gradner, Valiente, Jet S Farrar etc.

Pour ma part, quand j’ai commencé à le lire, je lisais en même temps le Guerrier Wicca de K. Cuhulain (voir ma rubrique Les Livres) qui m’avait beaucoup aidé et m’avait donné de nombreuses informations utiles à la compréhension de l’ouvrage.

Par exemple,  Cuhulain nous explique que le livre a été mise à jour par Gardner à quatre reprises et que le fondateur aurait élaboré une forme de sorcellerie contemporaine à partir de fragments disparates en empruntant des éléments à Margaret Murray (comme par exemple l’utlisation du terme « vieille religion » ou de certaines notions comme les covens de treize personnes, une religion centrée sur la fertilité...). Il ajoute que Gardner aurait aussi été inspiré par certaines idées de Leland ( exemple : la Sorcellerie aurait survécu à la clandestinité, la nudité rituelle etc. ). Il y aurait aussi une tendance proche de la Magie cérémonielle (et des références aux Clavicules de Salomon) : flagellation symbolique, utilisation symbolique des pentacles, invocation des gardiens des quatre directions du cercle lors de la projection,consécration des outils, emploi de l’athamé...Il y aurait même des emprunts à la franc-maçonnerie (initiation consistant à attaché l’initié, lui bander les yeux, le menacer avec un couteau). Gardner aurait recopié en partie un récit du treizième siècle (dans la partie du Livre des Ombres : " Eko Eko Azarak, Eko Eko Eko Zomelek(...)") tité du Miracle de Théophile de Ruteboeuf. Cuhulain ajoute que la cérémonie du rite de passage du troisième degrés est tirée des écrit de Astrum d’Aleister Crowley.Il y a par ailleurs de nombreuses figures différentes représentant la déité dans son ouvrage : démons hébreux, des déités égyptiennes, Aradia déesse fictive de Leland, divinités romaines, personnages de la mythologie celtique...

Par contre, Gardner aurait ajouté de manière personnelle le baiser quintuple ou la loi du secret et aurait enlevé certains cultes païens (comme le sacrifice animal ou humain).

De plus, ce livre de Cuhulain est une vraie mine d’informations pour les français wiccans car il y a de nombreuses explications sur les gestes de certains rituels notamment sur l’initiation, sur l’acte de la flagellation, sur la mesure de l’initié par des cordes...

J’admets que  le Guerrier Wicca  explique encore plus de choses sur le Book of Shadows de Gardner mais je ne vais pas citer ici tout le livre car ce serait vraiment trop long (et puis j'enlèverais tous éléments de surprise aux personnes qui veulent le lire!).

 


 

En conclusion, on peut voir comment Le Livre des Ombres de notre fondateur est passionnant et rempli de références. Je pense sincèrement que si nous voulons bien connaître la wicca et ses origines, ce classique doit absolumment être dans notre bibliothèque.


Bonne lecture !


 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

voyance mail gratuite 04/07/2017 14:41

Vraiment sympa ce site web

voyance mail gratuite 23/03/2017 11:38

Félicitation pour ton site que je visite quasiment chaque jour, il est très bien fait et agréable.

voyance gratuite par mail rapide 13/02/2017 12:26

C'est interessant de trouver comme ce genre de postes.

voyance sérieuse et gratuite 21/12/2016 10:11

Je suis devenue accro tout est magnifique. Merci

voyance gratuite par mail 24/11/2016 13:49

Bravo pour ton blog !! Et surtout, merci pour ce contenu qui me fait toujours plaisir!!

Présentation

  • : Le blog de Ambre LaFey
  • Le blog de Ambre LaFey
  • : Wiccane depuis huit ans je vous présente ici mon Art. Sur ce blog vous ne trouverez pas d'extrait de mon Livre des Ombres mais seulement quelques écrits, ma philosophie.
  • Contact