Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:42
Esbat de la Pleine Lune
Il vous faudra :
Bol d'eau ,
Bougie pour l'autel (généralement blanche),
Symboles lunaires pour décorer : miroirs, rubans argentés, cristaux blancs.




Balayez l'espace de travail dans un mouvement deosil et fermez le cercle. Tournez-vous vers l'autel, les bras écartés et le visage tourné vers le haut.

Déesse de la Lune, Reine de la Nuit,
Gardienne des mystères des femmes, Maîtresse des marées,
Toi qui es toujours changeante et pourtant toujours constante,
Je te prie de me guider dans ta sagesse,
De m'aider à grandir dans ton savoir,
Et de me prendre dans tes bras.




Allumer la bougie et prenez un moment pour réfléchir aux présents de la vie. Levez le bol d'eau vers le ciel en disant :

La Lune est le symbole de la Mère,
Elle veille sur nous nuit et jour
Et mène les marées et le flux qui change le corps des femmes.
Sa sagesse est grande et omnisciente,
Et nous l'honorons cette nuit.
Garde tes yeux bienveillants sur nous, Grande Mère,
Jusqu'à ce que le cycle tourne à nouveau,
Et nous amène à la prochaine Pleine Lune,
Dans ton amour et ta lumière.



Méditez sur tout ce pourquoi vous êtes reconnaissant(e), ainsi que ce que vous voudriez changer lors de cette lunaison. Vous pouvez pratiquer vos travaux magiques. Lorsque c'est terminé, ouvrez le cercle et terminez le rituel en célébrant la petite fête.
Article de: Katenihtwind.over-blog.com
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:40
Esbat de la Lune Noire
Il vous faudra :
Deux bougies noires,
Chaudron,
Papier et crayon.



Placez le chaudron au centre de l'autel et déposez le papier et le crayon à côté. Fermez le cercle widdershins, retournez à l'autel et tenez-vous face au Nord. Allumez les bougies noires en disant :

La Lune est sombre, elle cache son visage aux humains.
Seules les femmes peuvent comprendre les vrais secrets de la Mère Sombre.
Sage Femme, laisse-moi ressentir ta présence et ton pouvoir.
J'ai besoin de ta sagesse qui libère et ôte.




Déplacez vous vers l'Est et dites :

Enlève tout le négatif de mes pensées et de mon esprit, Mère Sombre.
Qu'il ne fructifie pas dans ma vie.

Allez au Nord et dites :

Enlève tout le négatif de mon corps, Mère Sombre.
Qu'il ne fructifie pas dans ma vie.


Allez à l'Ouest et dites :

Enlève tout le négatif de mes émotions, Mère Sombre.
Qu'il ne fructifie pas dans ma vie.


Allez au Sud et dites :

Enlève tout le négatif de ma vie spirituelle, Mère Sombre.
Qu'il ne fructifie pas dans ma vie.




Revenez à l'autel, face au Nord et dites :

Je n'accepte dans ma vie aucune pensée, parole, ou action négative d'autrui.
Qu'elles soient détruites par les pouvoirs de la Mère Sombre.
Si le négatif vient du plus profond de mon être,
Alors change-le en leçon qui me soit bénéfique.
Aide-moi à devenir équilibrée, une vraie fille de la Déesse de lumière et de sagesse.




Faites face à l'autel. Ecrivez sur le papier les points négatifs que vous souhaitez voir disparaître de votre vie (pensées négatives sur vous-même, mauvaises habitudes, etc.) Lisez chacun à haute voix pour que la Mère Sombre les libère et les supprime. Allumez le papier à l'une des bougies et laissez-le tomber dans le chaudron. Regardez-le brûler en disant :

Je laisse ceci à ta garde.
Montre-moi comment aller au delà.




Levez les bras lorsque le papier est réduit en cendres et dites :

Mère Sombre, Vieille Femme, Sage Ancienne,
Apprends-moi tes mystères profonds,
La Magie de la Déesse Ancienne connue de mes ancêtres.
Guide-moi et protège-moi, Mère Sombre.




Méditez puis ouvrez le cercle comme à l'accoutumée. Enterrez les cendres du papier quelque part à l'extérieur de votre propriété. 

 
Article: katnightwind.over-blog.com
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:39

 

Esbat de la Nouvelle Lune
Il vous faudra :
Une bougie pour la lune, enveloppée dans un tissu noir,
Un miroir,
Un petit bol d'huile consacrée.



Balayez l'espace de travail deosil et fermez le cercle. Si possible, pratiquez ce rituel à l'extérieur, au coucher du soleil.
Faites face à l'ouest. Lorsque le soleil disparaît sous l'horizon, vous pourrez voir la nouvelle lune se lever. Lorsque vous la voyez dans le ciel, ôtez le tissu noir de la bougie, et élevez-la vers le ciel en disant :

Bon retour, Lune!
Je suis heureuse de te revoir.
Un autre cycle est passé
Un autre mois s'est écoulé
Et ma vie a avancé.



Placez la bougie sur l'autel et allumez-la, toujours en faisant face à la lune.

Aujourd'hui est un jour nouveau,
Et un nouveau mois débute.
Tandis que les marées s'écoulent et que la Lune se lève,
Je suis reconnaissante pour son retour.
Elle veille sur moi, toujours constante,
Et pourtant toujours changeante,
Et je la remercie pour sa lumière.




Tournez-vous face à l'est, où le soleil se lèvera. Prenez le miroir et tenez-le de façon à voir la nouvelle lune derrière vous.

Apporte-moi ta sagesse et ta protection,
Guide-moi dans le mois qui vient.
Tu es derrière moi à chaque pas,
Tu me regardes et me guides,
Et je t'en remercie.



Replacez le miroir sur l'autel, près de la bougie. Prenez un moment pour réfléchir à vos objectifs. Réchauffez l'huile un court instant au-dessus de la bougie et dessinez le croissant de lune sur votre front, en disant :

Que la bénédiction de la Lune soit avec moi.



Vous pouvez procéder à vos travaux magiques. Lorsque c'est terminé, ouvrez le cercle et terminez le rituel en célébrant la petite fête.
 
 
Article de: katnightwind.over-blog.com
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:36

 

Le Cercle Magique
Il existe plusieurs manières de créer un Cercle magique. Avec le temps, vous éprouverez sans doute le besoin de personnaliser les paroles à prononcer. C'est normal et c'est même recommandé. Inspirez-vous des divers exemples que vous pourrez trouver au fil de vos lectures, en sachant qu'il existe quand même un minimum de choses à respecter :

- Le Cercle est un espace sacré.
- On crée le Cercle par le geste, la parole et la visualisation.
- Le tracé physique du Cercle au sol n'est qu'une aide à la visualisation.
- On ferme le Cercle dans le sens des aiguilles d'une montre, deosil.
- On ouvre le Cercle dans le sens inverse, widdershins.
- On commence et on finit à l'Est.


Le Cercle magique est un espace non-physique construit grâce à l'énergie personnelle de la Sorcière. C'est l'environnement magique où sont accueillies et célébrées les divinités, et où prennent place les rituels et les travaux magiques. Le nom de "Cercle" peut prêter à confusion, car ce n'est que la trace physique au sol. Le Cercle magique est en fait une bulle que l'on doit visualiser et qui englobe la Sorcière et l'autel.

Le Cercle magique sert à protéger la Sorcière, mais également à favoriser la condensation d'énergie. C'est une figure fermée qui définit l'espace de travail rituel, et contient son énergie personnelle tout en gardant éloignées les énergies qui pourraient la distraire.



On crée le Cercle par le geste, la parole et la visualisation. L'énergie personnelle est sollicitée, ressentie et visualisée comme s'écoulant du corps à travers le couteau magique (athamé), pour créer une sphère d'énergie qui englobe la zone de travail. Traditionnellement, le Cercle de Coven mesure 2m70 de diamètre et le Cercle Individuel 1m50.

Le tracé du Cercle commence et finit à l'Est et se fait deosil, dans le sens horaire. Si vous travaillez à l'extérieur, le Cercle est marqué au sol avec l'épée par la Prêtresse qui en fait le tour. A l'intérieur, le Cercle est marqué au sol par une corde blanche (le cingulum du sorcier), par de la craie, du charbon de bois pulvérisé, de la poudre de cristal de roche, ou, si vous possédez un occultum permanent, par de la peinture blanche.

Il est préférable de garder une trace physique pour aider la visualisation du Cercle pendant tout le rituel, tout comme il est préférable de s'entraîner à former le Cercle sans avoir à faire de rituel, mais simplement pour y méditer.

Sur le pourtour du Cercle, il y a quatre bougies blanches : une au Nord, une à l'Est, une au Sud et une à l'Ouest. Si vous souhaitez avoir plus de lumière, vous pouvez ajouter des bougies allumées autour mais à l'extérieur du Cercle.



Une fois que le Cercle est fermé, il ne faut pas en franchir les limites, ni pour en sortir ni pour y rentrer. Cela le romprait et vous vous exposeriez à un choc énergétique mais surtout à une perte de l'énergie magique accumulée à l'intérieur.

Pourtant il est parfois nécessaire de quitter le Cercle. Dans ces cas-là, on peut ouvrir une brèche dans le Cercle avec l'athamé. Cela reste à éviter : il est préférable d'interrompre le rituel et de rouvrir le Cercle, ou de terminer le rituel pour vous occuper plus tard de ce que vous avez à faire à l'extérieur. Dans tous les cas, vous ne pourrez le faire que lorsque vous maîtriserez suffisamment la visualisation.

Si vous devez absolument quitter le Cercle sans interrompre le travail magique en cours, vous pouvez ouvrir une "porte". Cela se fait généralement à l'Est. Avec votre main, votre athamé ou un autre outil, découpez la forme d'une porte dans le Cercle. Passez au travers puis tournez-vous et refermez la porte en faisant le mouvement inverse. Lorsque vous revenez, refaites la même chose.



La première fois que vous tracez votre Cercle, faites-le avec votre index, puisque votre athamé n'est pas encore consacré.



Objets requis pour faire le Cercle (pour les 2 méthodes) :
de l'encens pour marquer l'Est et représenter l'Air.
une bougie blanche pour marquer le Sud et représenter le Feu.
une coupe d'eau de source pour marquer l'Ouest et représenter l'Eau.
un bol rempli de sel pour marquer le Nord et représenter la Terre.



Les deux méthodes ci-dessous sont couramment diffusées sur le net. La première méthode sera utilisée pour débuter, pour la consécration du matériel, par exemple.



LE CERCLE MAGIQUE DE BASE

Balayez l'espace avec votre balai avant de former le Cercle. Faites-le en marchant 'deosil' (dans le sens des aiguilles d'une montre dans l'hémisphère nord), et en balayant de l'intérieur vers les limites du Cercle. Il ne s'agit pas de nettoyer le sol (cela aura été fait bien avant) mais de débarrasser la zone des énergies négatives qui ont pu s'y accumuler.



*** Fermer le Cercle ***

Commencez par marquer la limite du Cercle à l'aide de craie, de farine, de sel consacré, ou de cristal de roche en poudre. Ce n'est pas obligatoire mais cela permet de mieux visualiser votre Cercle.
Placez-vous à l'intérieur du Cercle et commencez par l'Est.
Faites le tour de votre périmètre trois fois dans le sens des aiguilles d'une montre, tout en visualisant une lumière (bleue ou dorée) qui s'élève entre vous et le reste de la maison.



Je forme ce cercle de pouvoir,
Pour qu'il soit un bouclier de protection
Et une frontière entre le monde des hommes
Et les royaumes des Puissants
.

Une fois que vous avez fait ces trois tours, placez-vous devant votre autel et allumez l'encens. Faites le tour du Cercle (toujours deosil) en partant de l'Est et dites :

Avec l'air parfumé, je consacre ce Cercle.

Revenez à votre autel. Allumez la bougie et dirigez-vous vers le Sud. Faites un nouveau tour du Cercle en disant :

Avec le feu sacré, je consacre ce Cercle.

Revenez à votre autel. Prenez la coupe d'eau et dirigez-vous vers l'Ouest. Faites un nouveau tour du Cercle en disant :

Avec l'eau du ciel et des rivières, je consacre ce Cercle.

Revenez à votre autel. Prenez le bol de sel dans vos mains et en partant du Nord, faites un dernier tour du Cercle en disant :

Avec le sel de la terre, je consacre ce Cercle.

Revenez au centre du Cercle.

Je te bénis et te consacre,
Au nom de la Dame et du Seigneur.
Le Cercle est formé.
Ainsi soit fait !



*** Ouvrir le Cercle ***

Lorsque vous avez terminé votre rituel, il faudra rouvrir le Cercle magique afin de bannir les énergies. Le Cercle est ouvert en inversant sa formation, donc si vous avez visualisé une sphère colorée sortant de vous, vous reprendrez sa lumière à l'intérieur de vous-même; si vous avez marché en rond en jouant d'un instrument, vous marcherez dans le sens inverse en jouant du même instrument, etc.



Remerciez les entités présentes et faites le tour de votre Cercle, cette fois 'widdershins' (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre), en disant :

Je
remercie l'Univers pour ce Cercle
Et je renvoie les énergies d'où elles viennent.
Par la terre qui est le corps de la Déesse,
Par les eaux vivantes de Son ventre,
Par le feu de Son esprit brillant
Et par l'air qui est Son souffle,
Le cercle est ouvert mais non rompu
!



LE CERCLE MAGIQUE TRADITIONNEL

Marquez physiquement la limite du Cercle puis retracez le pourtour en marchant deosil trois fois avec votre athamé ou votre baguette en disant :

Je forme ici ce Cercle de pouvoir,
Pour qu'il soit un bouclier de protection
Que rien d'impur n'y pénètre ;
Qu'il protège et contienne tout dans ses limites;
C'est ce que je demande au nom des pouvoirs de la vie.
Le Cercle est formé.
Ainsi soit fait !



Invoquez les points cardinaux en commençant par l'Est et en terminant par le Nord.
Arrêtez-vous devant l'Est pour le saluer. Allumez l'encens et prononcez ces paroles en le posant au sol :

J'invoque la présence du Gardien de la Tour de l'Est,
Celui qui garde les Cieux et qui gouverne l'Air.
Garde cet espace créé hors du temps,
Et apporte ton aide à mon rite.
Ainsi soit fait !


Tournez-vous ensuite devant le Sud pour le saluer. Allumez la bougie et prononcez ces paroles en la posant au sol :

J'invoque la présence du Gardien de la Tour du Sud,
Celui qui garde le Feu Sacré et qui gouverne cet Elément.
Garde cet espace créé hors du temps,
Et apporte ton aide à mon rite.
Ainsi soit fait !


Saluez ensuite l'Ouest. Aspergez votre Cercle d'un peu d'eau et prononcez ces paroles en posant la coupe au sol :

J'invoque la présence du Gardien de la Tour de l'Ouest,
Celui qui garde les Eaux Sacrées et qui gouverne cet Elément.
Garde cet espace créé hors du temps,
Et apporte ton aide à mon rite.
Ainsi soit fait !


Terminez en saluant le Nord. Saupoudrez du sel et prononcez ces paroles en posant le bol au sol :

J'invoque la présence du Gardien de la Tour du Nord,
Celui qui garde la Terre et qui gouverne cet Elément.
Garde cet espace créé hors du temps,
Et apporte ton aide à mon rite.
Ainsi soit fait !

Le Cercle est maintenant formé et votre espace consacré.



*** Remercier et Congédier ***

Comme pour l'invocation, commencez par l'Est et terminez par le Nord.

Gardien de la Tour de l'Est
Toi qui gardes les Cieux,
Je te remercie de ta présence et de ta protection pour ce rite.
Je te prie de rentrer dans ton royaume
En sachant que mon allégeance est tienne.

Gardien de la Tour du Sud,
Toi qui gardes le Feu Sacré,
Je te remercie de ta présence et de ta protection pour ce rite.
Je te prie de rentrer dans ton royaume
En sachant que mon allégeance est tienne.

Gardien de la Tour de l'Ouest,
Toi qui gardes les Eaux Sacrées,
Je te remercie de ta présence et de ta protection pour ce rite.
Je te prie de rentrer dans ton royaume
En sachant que mon allégeance est tienne.

Gardien de la Tour du Nord,
Toi qui gardes la Terre,
Je te remercie de ta présence et de ta protection pour ce rite.
Je te prie de rentrer dans ton royaume
En sachant que mon allégeance est tienne.




Remerciez aussi les autres entités qui ont été invoquées.

Avec un parfait Amour et une parfaite Confiance,
Je vous remercie pour votre présence,
Pour votre force et votre protection.
Ainsi soit fait !



*** Ouvrir le Cercle ***

Vous devez faire le tour du Cercle dans le sens inverse des aiguilles d'une montre en prononçant ces mots :

Les énergies se dissipent lentement,
Elles retournent à la terre et à l'éther d'où elles proviennent.
Par la terre qui est le corps de la Déesse,
Par les eaux vivantes de Son ventre,
Par le feu de Son esprit brillant
Et par l'air qui est Son souffle,
Le Cercle est ouvert mais non rompu !


Perso, je fais un mélange de ces deux méthodes, premièrement je purifie l'espace sacré avec le balai rituel, le sel et de l'eau purifiée, je trace un cercle avec l'athamé ou la baguette et à l'aide de pierres puis je matérialise l'énergie à l'aide de l'athamé. Ensuite j'invoque les éléments avec la "methode 2" mais en faisant tout de même par la suite le tour du cercle avec les éléments (méthode 1) et en dernier j'invoque le Divin, puis j'actionne la cloche pour dire que le rituel peut commencer.
 

 

 

Article de: katnightwind.over-blog.com

Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:34

 

Le Grand Rite
Le Grand Rite est probablement le rituel païen dont on parle le plus, ce qui ne signifie pas pour autant qu'on le comprenne.
Comme tous les rituels, le Grand Rite peut être utilisé de manière positive mais il peut aussi, hélas, être détourné dans des buts beaucoup moins glorieux. Tous les wiccans ou futurs wiccans doivent comprendre qu'ils ont les mêmes droits à l'intérieur du groupe qu'à l'extérieur. Le harcèlement sexuel est illégal, peu importe la façon dont on le présente. Exiger des faveurs sexuelles n'est pas excusable. Exiger un accouplement lors d'une initiation si l'initié n'est pas à l'aise avec cette idée n'est pas acceptable. Tout cela est un sacrilège par rapport au calice primordial qu'est le ventre d'une femme.




Le Grand Rite symbolique



Le Grand Rite est un puissant rite magique qui rend hommage aux énergies mâle et femelle qui existent en toutes choses dans l'Univers. Il représente l'union physique, mentale, spirituelle et astrale entre un homme et une femme représentant le Dieu et la Déesse.
L'énergie du Grand Rite est bien plus que le simple plaisir physique. Par le grand Rite, l'union charnelle devient une prière, un moyen d'honorer le divin sous la forme du Dieu et de la Déesse qui s'unissent pour devenir l'Un.



Comprendre le Grand Rite

Les implications du Grand Rite, et sa signification dans la Wicca sont relativement simples : la plupart des traditions wiccanes sont des cultes de fertilité, une fertilité de nos jours centrée sur la Terre et la créativité humaine plutôt que sur la procréation. Le sexe est considéré comme étant l'acte le plus sacré et le plus guérisseur qui puisse se passer entre deux personnes : lorsque deux partenaires atteignent l'orgasme, ils sont dans un état de conscience altéré directement associé au "big bang" du Dieu et de la Déesse, une manifestation de la polarité essentielle qui met en marche l'univers entier, sans laquelle il serait inerte et statique.
L'énergie créée par le Grand Rite est généralement utilisée pour harmoniser les pratiquants aux cycles de la Terre et pour augmenter leur conscience et leur connexion au divin.



Le Sexe Rituel

Le sexe et la Magie marchent main dans la main depuis longtemps. Il ne s'agit pas de quelque chose de nouveau ni de contraire à la morale. Les premiers humains, ne comprenant pas le processus clinique de l'accouplement et de la procréation, ont rapidement relié l'acte sexuel aux forces divines. Des figurines comme la 'Vénus de Willendorf' sont de parfaits exemples de ce respect envers la femme et sa capacité à donner la vie. Le miracle de la vie était vu comme tel, un miracle accordé à une femme par une divinité.

L'idée de sexe rituel, le hieros gamos (ou la hiérogamie - du grec, hieros, sacré, et gamos, union), le Mariage Sacré, c'est à dire l'union des divinités, est effectivement très ancien : en Mésopotamie, au printemps, le rite du mariage sacré unissait le Roi (représentant du dieu Dumuzi) et la prêtresse (représentante de la Déesse Ishtar). Les festivités étaient très joyeuses et se déroulaient dans l'allégresse. Dans certains cas, comme dans le Mariage Sacré du Roi sumérien et de la grande Prêtresse d'Inanna, il servait aussi un but plus pratique : comme le peuple profitaient de cette opportunité pour s'unir à leurs épouses, cela coordonnait les naissances de manière à ce qu'elles se passent en hiver, où les femmes avaient plus de temps à consacrer aux enfants. Dans diverses cultures, les rois devaient pratiquer le hieros gamos, l'union avec une prêtresse qui représentait la Déesse, afin de pouvoir régner.

C'est à ces idées que se réfèrent Leland, dans son 'Aradia', et les publications de Gardner. La plupart des gens connaissent le Grand Rite à travers Gerald Gardner, dont les ouvrages, publiés entre la fin des années 1940 et le début des années 1960, constituent la base principale de la Wicca. Le sexe rituel, ou une représentation du sexe, était au coeur de son système : chaque rite de sabbat contenait la phrase "Le Grand Rite si possible, soit symbolique, soit en vrai."



Dans la Pratique

Le Grand Rite est pratiqué dans le Cercle magique à certains sabbats et initiations, selon la tradition du groupe.
Il peut être purement symbolique. Dans ce cas, le coven entier reste présent pendant toute la durée du rituel. Mais il peut être également réalisé 'concrètement' -c'est-à-dire en impliquant des rapports sexuels.



Lorsque le rite est pratiqué physiquement, il l'est généralement par un couple qui est déjà intime dans la vie profane. Une partie du rite est pratiquée dans le cercle devant l'ensemble du coven, mais l'union elle-même est faite en privé : les membres du coven quittent le Cercle et la pièce pour n'y revenir que lorsqu'ils y sont invités.
Gerald Gardner, toutefois, pratiquait le Grand Rite devant le coven. Il pratiquait aussi la flagellation rituelle lors du Grand Rite, une pratique qui depuis a été largement abandonnée. D'autres covens pratiquaient une partie du rituel ouvertement, puis les membres tournaient le dos au couple au centre du Cercle. D'autres ouvraient une brèche dans le Cercle pour que le couple regagne un Cercle privé préparé plus tôt par le couple.



Parfois, le Grand Rite est utilisé pour l'initiation (par exemple l'initiation au 3e degré des traditions Gardnérienne et Alexandrienne), pour représenter le mariage de l'âme et de l'esprit qui fait de l'initié un être complet. Dans ce type d'initiation, le Rite se déroule entre l'initié et le Grand Prêtre ou la Grande Prêtresse, soit symboliquement, soit concrètement.
Ce rituel, qu'il soit symbolique ou réel, est considéré comme l'un des actes les plus sacrés de la tradition wiccane. Les partenaires sont choisis avec grand soin, même pour le rite symbolique, car l'union de leurs énergies est l'acte du Dieu et de la Déesse, l'union suprême des énergies créatrices mâle et femelle.



Le rituel symbolique

Le coven, à part la Grande Prêtresse et le Grand Prêtre, se dispose dans le périmètre du cercle, homme et femme alternés autant que possible, tournés vers le centre. La Grande Prêtresse et le Grand Prêtre attendent au centre du cercle ; elle, dos à l'autel, lui, dos au Sud.
Le Grand Prêtre donne le quintuple baiser à la Grande Prêtresse. La Grande Prêtresse s'allonge ensuite, dos au sol, tête vers l'autel. Elle place ses hanches au centre du cercle, bras et jambes écartés pour former le pentagramme. Le Grand Prêtre appelle une des sorcières par son nom et lui demande de lui apporter son athamé qui se trouve sur l'autel. Le Grand Prêtre déclame l'invocation :

'Aide-moi à ériger l'antique autel, qui dans les jours passés était honoré ;
Le grand autel de toutes choses.
Durant les temps anciens, la Femme était l'autel.
Ainsi était fait et disposé l'autel,
Et le lieu sacré était le point à l'intérieur du Cercle.
Et, des Anciens, nous avons su que ce point au centre est l'origine de toutes choses,
Voici pourquoi nous l'adorons ;
Voici pourquoi ce que nous adorons, nous l'invoquons également.
Ô Cercle des Etoiles,
Dont notre père est le jeune frère.
Merveille au-delà de l'imagination, âme de l'espace infini
devant qui le Temps est confus, l'esprit est désorienté, la compréhension obscure,
Ce n'est pas toi que nous pouvons atteindre, à moins d'aimer tes images.
Donc par graines et racines et pétioles et boutons,
Et feuille et fleur et fruit nous t'invoquons.
O Reine de l'Espace, O Joyau de Lumière,
Continuité des Cieux ;
Qu'il en soit toujours ainsi
Que les hommes ne parlent pas de toi comme Une, mais comme Rien,
Et qu'ils ne parlent pas du tout de toi, puisque tu es Continue.
Pour que tu sois le point à l'intérieur du cercle, que nous adorons,
Le point de Vie, sans lequel nous ne serions pas.
De cette façon sont vraiment érigés les saints piliers jumeaux;
Dans la beauté et dans la force, ils étaient dressés
A l'émerveillement et à la gloire de tous les hommes.'

Le Grand Prêtre retire le voile du corps de la Grande Prêtresse et le tend à la sorcière, qui lui remet son athamé. La Grande Prêtresse se lève, s'agenouille devant le Grand Prêtre et prend le calice qu'un sorcier lui tend des deux mains. Le Grand Prêtre poursuit l'invocation :

'Autel des nombreux mystères,
Point secret du Cercle Sacré –
Ainsi, je Te signe comme les anciens,
Avec les baisers de mes lèvres ointes.'

Le Grand Prêtre embrasse la Grande Prêtresse sur les lèvres et poursuit :

'Ouvre pour moi la voie secrète,
le sentier de l'intelligence,
Au delà des portes de la nuit et du jour,
Au delà des limites du temps et des sens,
Contemplez convenablement ce mystère –
Les 5 vrais points de la fraternité.'

La Grande Prêtresse porte le calice et le Grand Prêtre abaisse la pointe de son athamé dans le vin (à deux mains à chaque fois). Le Grand Prêtre donne le calice à la sorcière avec un baiser, elle goûte le vin et passe le calice à un autre sorcier avec un baiser. Il boit une gorgée. Ainsi de suite, le calice est passé d'un homme à une femme, d'une femme à un homme, toujours avec un baiser et à tout le coven. La Grande Prêtresse et le Grand Prêtre consacrent enfin les gâteaux qui sont distribués au coven de la même façon.



Le rituel réel

Le Grand Rite réel suit la même procédure que le Grand Rite symbolique, à quelques exceptions : la sorcière et le sorcier ne sont pas convoqués et l'athamé et le calice restent sur l'autel.

Lorsque le Grand Prêtre dit 'A l'émerveillement et la gloire de tous les hommes', il s'arrête tout de suite après. La Jeune Fille va alors chercher son athamé sur l'autel et ouvre rituellement une porte dans le Cercle. Le coven passe à travers celle-ci et quitte la pièce. La Jeune Fille fait un pas en dehors du cercle et referme rituellement l'ouverture du cercle derrière elle. Elle dépose l'athamé sur le sol, en dehors du cercle, et quitte à son tour la pièce.
La Grande Prêtresse et le Grand Prêtre sont ainsi laissés seuls dans la pièce et le cercle.
La Grande Prêtresse poursuit l'invocation jusqu'à la fin mais les détails réels de la réalisation du Rite sont à présent une affaire privée. Aucun membre du coven ne les questionnera sur ce qui s'est passé, ni directement, ni indirectement.
Lorsqu'ils sont prêts à réadmettre le coven, le Grand Prêtre prend son athamé qui est sur l'autel et ouvre rituellement une porte puis va chercher le reste du coven. Il revient et repose son athamé sur l'autel. La Jeune Fille récupère son athamé et referme rituellement la porte, une fois que le coven a réintégré le cercle. Elle repose, ensuite, son athamé sur l'autel.
Vin et gâteaux sont maintenant consacrés de la façon habituelle.




Sources : The Pagan's Path, Les Portes du Sidh, Raven Family



A lire pour plus d'informations.
Vivianne Crowley "Wicca: The Old Religion in the New Millennium"
Janet and Stewart Farrar "A Witches Bible- Complete"
Dolores Ashcroft-Nowicki "The Tree of Ecstasy"
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:33

 

Consécration des outils
Consécration
Consacrer un objet est le fait présenter cet objet aux énergies ou aux divinités en indiquant l'utilisation que l'on va en faire. Il s'agit d'un rite sacré entre la Sorcière et la/les divinité(s). L'objet devient, par la consécration, une entité magique.



Quand et comment ?

Les avis divergent sur le meilleur moment pour pratiquer une consécration d'outil. Comme c'est le cas pour de nombreux rituels, ces moments sont généralement associés aux phases de la lune.

A la Nouvelle Lune : Ce moment représente les nouveaux départs, les nouveaux projets et les nouveaux chemins de vie.

A la Pleine Lune : Les énergies de la pleine lune peuvent alors être incorporées au rituel, purifiant votre outil par la même occasion.



Consacrer avec les Eléments

Purifier et consacrer ses outils avec les éléments des points cardinaux apporte à vos outils les attributs associés à chacun des éléments. Vous trouverez ci-dessous une petite liste des attributs que j'associe à chaque élément, ainsi que le point cardinal correspondant. Notez que ces associations dépendent entièrement de vous et de la tradition que vous suivez.

Terre : Nord / fertilité, force, stabilité, croissance, abondance matérielle, guérison.

Air : Est / créativité, processus mental, inspiration, nouveaux débuts, intellect.

Feu : Sud / purification, courage, créativité, le soi supérieur.

Eau : Ouest / intuition, émotions, soi intérieur, purification, marées de l'existence.



Avant de consacrer les outils, il est nécessaire de rassembler quelques objets représentatifs de chaque élément. Les plus couramment utilisés sont :

sel ou terre, pour l'élément Terre ; encens pour l'élément Air ; flamme de la bougie pour l'élément Feu ; bol d'eau pour l'élément Eau



En premier lieu, assurez-vous d'avoir nettoyé tous les outils à consacrer et placez-les sur votre autel. Ils devront être consacrés l'un après l'autre.

Si votre athamé n'est pas encore consacré, tracez le cercle magique avec votre doigt, puis placez les représentations des éléments aux points cardinaux correspondants. Méditez un instant sur ce que vous allez faire. Lorsque vous êtes prêt(e), dirigez-vous, avec un outil dans les mains, vers chacun des points cardinaux, dans l'ordre Nord – Est – Sud - Ouest.



Tapotez trois fois la terre ou le sel avec l'outil en disant :

"Par le pouvoir éternel de la Terre, sois purifié et dédié à la persévérance.
Qu'à travers toi, ma volonté soit faite pour le bien de tout et de tous."


Passez l'outil trois fois dans la fumée de l'encens en disant :

"Par le pouvoir éternel de l'Air, sois purifié et dédié à l'inspiration.
Qu'à travers toi, mes buts soient atteints pour le bien de tout et de tous."


Passez l'outil trois fois à travers la flamme de la bougie en disant :

"Par le pouvoir éternel du Feu, sois purifié et dédié au courage.
Qu'à travers toi, mes désirs se réalisent pour le bien de tout et de tous."


Avec vos doigts, éclaboussez trois fois l'outil en disant :

"Par le pouvoir éternel de l'eau, sois purifié et dédié à l'émotion.
Qu'à travers toi, l'harmonie règne pour le bien de tout et de tous."




Déconsécration des outils

Le but est de purger l'outil de ses énergies et de son utilisation magique, par exemple lorsque vous l'offrez à quelqu'un d'autre. Ce rituel ôtera votre empreinte personnelle afin que la personne puisse la remplacer par la sienne.

Avant toute chose, l'objet doit être purifié des énergies qu'il a emmagasinées, en utilisant l'un des quatre éléments. On peut l'enterrer dans le sel ou la terre, le plonger dans l'eau courante (le laisser deux jours), ou bien l'exposer au soleil, à la lune ou aux éléments (le laisser une semaine).



Tracez le cercle.

Passez l'outil dans la fumée de l'encens en disant :

"Je te purifie par l'élément de l'air, et je te rends ton état d'origine.
Tu n'es plus un outil magique mais un (nom de l'objet)."


Passez l'objet à travers la flamme de la bougie en disant :

"Je te purifie par l'élément du feu, et je te rends ton état d'origine.
Tu n'es plus un outil magique mais un (nom de l'objet)."


Plongez l'objet dans le bol d'eau consacrée en disant :

"
Je te purifie par l'élément de l'eau, et je te rends ton état d'origine.
Tu n'es plus un outil magique mais un (nom de l'objet)."


Posez l'objet sur le pentacle/le sel/la terre en disant :

"Je te purifie par l'élément de la terre, et je te rends ton état d'origine.
Tu n'es plus un outil magique mais un (nom de l'objet)."


Posez l'objet sur l'autel et placez votre main au-dessus.

"Par ce rituel, je t'ôte toute signification ésotérique et je te rends à ton état d'origine.
Ainsi soit fait."


Autre méthode:

Allumez les chandelles et faîtes brûler de l'encens. Procédez à la projection du Cercle. Déposez l'outil sur le pentacle ou dans un plat rempli de sel. Touchez-le avec la pointe du couteau magique et dîtes:



Je te consacre, Ô couteau d'acier (ou baguette de bois etc..). Sois purifié et digne de me servir à l'intérieur du Cercle Magique. Au nom de la Grande Déesse Ceridwenn et du Grand Chasseur Cernunnos, sois consacré.



Dirigez votre énergie dans l'outil pour le débarrasser de toute négativité, de tous les liens du passé. Prenez-le et soupoudrez-le de sel, passez-le dans la fumée d'encens, dans la flamme de la chandelle, puis aspergez-le d'eau, en demandant aux Esprits des pierres de le consacrer.
Levez ensuite l'outil vers le ciel en prononçant ces mots:



Sois chargé par les Esprits anciens: par la toute-puissante Déesse et le Dieu; par les vertus du soleil, de la lune et des étoiles; par les pouvoirs de la terre, de l'air, du feu et de l'eau, et qu'il me soit donné d'obtenir tout ce que je désire grâce à vous. Chargez cet outil de votre pouvoir, Esprits anciens!


L'outil devrait être employé immédiatement afin de renforcer et de sceller la consécration. Ainsi, l'athamé pourra servir à consacrer un autre outil, la baguette magique, à invoquer la Déesse, alors que le pentacle fera offoce de plateau pour les outils pendant leur consécration.
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:31

 

La Petite Fête
Prenez une coupe remplie de vin ou d'une autre boisson entre vos mains et levez-la vers le ciel en disant:



Gracieuse Déesse de l'abondance,
bénis ce vin et pénètre-le de ton amour.
En vos noms, Déesse Mère et Dieu Père,
je bénis ce vin (ou ce mélange, ce jus de fruit..)




Soulevez un plateau de gâteaux (de pain, de biscuits) vers le ciel avec vos deux mains et dites:



Dieu tout puissant des récoltes,
bénis ces gâteaux et pénètre-les de ton amour.
En vos noms, Déesse Mère et Dieu Père,
Je bénis ces gâteaux (ou ce pain).



La petite fête, généralement observée lors des sabbats et des esbats, est une variante plus calme des fêtes tulmulteuses tenues jadis pendant les rituels paysansde l'Europe rurale. Elle sert de remettre "à terre" la magie, le pouvoir , les énergies utilisés durant le rituel.
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:30
Le chant de bénédiction

Par les pouvoirs de l'Un,
tout-puissant, omniprésent, éternel;
source de toute création;
par la Déesse, Dame de la lune;
et par le Dieu,
Chasseur cornu du soleil;
par les pouvoirs des Esprits des pierres,
maîtres des royaumes élémentaux;
par les pouvoirs des étoiles là-haut
et ceux de la terre ici-bas,
bénis soeint ce lieu, ce temps, ainsi que moi qui suis avec vous.




Le chant de bénédiction peut être récité au début de n'importe quel rituel, à titre d'invocation générale. Il peut être suivi d'invocations séparées à la Déesse et au Dieu.
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:29

 

Charmes et magie: corde magique et protection d'un objet
Corde magique

Prenez une corde appropriée et placez-la sur l'autel en lui donnant la forme d'une rune précise ou d'un objet dont vous avez besoin. Formez en même temps l'image de l'objet désiré dans votre esprit; moblilisez et libérez le pouvoir pour provoquer sa manifestation. Qu'il en soit ainsi.

Protection d'un objet
Avec l'index et le majeur tracez un pentagramme sur l'objet qui doit être protégé. Voyez en pensée une flamme de couleur bleu électrique ou violette jaillir de vos doigts et veneir tracer la pentagramme. Penfant que vous dessinez, prononcez les paroles suivantes:

Par ce pentagramme, je confère ici
Protection, le jour comme de nuit.
Quiconque devant y toucher
Verra ses doigts se tordre et brûler.
J'invoque à présent la loi du triple:
C'est ma volonté!
Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 16:28
Charmes et magie: charme du miroir pour la protection de la demeure
Dressez un autel: placez un encensoir au centre devant une image de la Déesse et ayez également un miroir circulaire de vingt-cinq centimètres de diamètre (environ). Neuf chandel de couleur blanche seront disposées en bordure de l'autel. Dans l'encensoir, vous brulerez un encen de protection (bois de santal, oliban, copal ou romarin).
En allumant d'abord la chandelle qui se trouve vis-à-vis de l'image de la Déesse, dites les mots suivants ou une formule semblable:

Lumière lunaire, protège-moi!

Répétez cette phrase en allumant les chandelles, jusqu'à ce que toutes répandent leur lumière.
Maintenant, en tenant le miroir, invoquez la Déesse dans a qualité lunaire par ces paroles ou une formule semblable:

Grande Déesse de lumière lunaire
Et Maîtresse des mers,
Grande Déesse des nuits mystiques
Et des mystères,
En ce lieu éclairé de chandelles
Et ton miroir près de toi,
Que ta puissance fabuleuse me protège,
Et bannisse toute vibration mauvaise!


Debout devant l'autel, tenez le miroir en face des chandelles, de sorte que leurs flammes s'y reflètent. En gardant le miroir dirigé vers les chandelles, faites lentement le tour de l'autel dans le sens des aiguilles 'une montre, en observant la lumières des flammes qui se réfléchit sur votre environnement.

Augmentez progressivement votre vitesse, en invoquant intérieurement la protection de la Déesse. Marchez de plus en plus vite et regardez la lumière pulvériser l'air, le nettoyer, détruire toute négativité ainsi que toutes les voies permettant aux énergies négatives de se propager dans votre demeure.
Faites appel à la Déesse afin qu'elle "charge" votre foyer de sa lumière protectrice. Courez autour des chandelles jusqu'à ce que vous sentiez que l'atmosphère a changé, que votre demere est purifiée et desormais sous la protection de ka Grande Deesse.
Lorsque le rite est terminé, placez-vous encore une fois devant l'image. Remerciez la Déesse avec des mots de votre choix. Eteingnez les chandelles une à une puis attachez-les ensemble avec la corde blanche et rangez-les en lieu sur jusqu'à ce que (et à supposer que) vous deviez de nouveau les utiliser à de pareilles fins.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de Ambre LaFey
  • Le blog de Ambre LaFey
  • : Wiccane depuis huit ans je vous présente ici mon Art. Sur ce blog vous ne trouverez pas d'extrait de mon Livre des Ombres mais seulement quelques écrits, ma philosophie.
  • Contact